mardi 29 juin 2010

Museum of Childhood

Le weekend dernier, j'ai fait un petit tour au musée des jouets. Juste pour voir à quoi il pouvait ressembler.

Et surtout petite parenthèse, tous les musées sont gratuits ici ! Non non pas que le dimanche, tous les jours. Bon bien sûr dans certains musées, les expositions temporaires sont payantes. Donc moi je dis autant en profiter ! Et retomber en enfance ne fait jamais de mal à personne.

Alors c'est comme ça que je suis rentrée dans ce musée, avec une façade plutôt sobre.

Et à l'intérieur sur 5 niveaux, des jouets et autres informations sur les enfants. Il y a l'évolution du jouet au fil du temps. A partir du XIX siècle (plus très sure de la date...), on s'est rendu compte que l'enfant avait besoin de divertissements, et non plus seulement "apprendre sa vie d'adulte". A l'intérieur, on trouve aussi des panneaux sur les enfants et comment ils étaient habillés suivant les époques, comment ils étaient éduqués... Enfin bref, incontournable si l'on veut avoir l'esprit léger en sortant et rempli de jouets divers et variés (anciens pour la plupart).

L'originalité du musée aussi, c'est qu'il est très bien fait pour les enfants, car à différents endroits il est possible de s'amuser sur des jeux spécialement installés pour les enfants de notre époque de découvrir comment les enfants jouaient avant. Très éducatif!

Voici quelques photos de l'intérieur:

Pour les garçons les éternelles petites voitures ! INDÉMODABLES !!


Pour les filles, les premières poupées Barbie ! Et surtout en plastique, mesdemoiselles !

Pour tous les Teddy Bear et autres ours en peluche. Toujours là pour nous protéger pendant notre sommeil.

Et les jeux de société, comme les Meccano, toujours là mais relookés.

samedi 26 juin 2010

Calton Hill

Aujourd'hui petit tour à Calton Hill. Colline située en centre ville (dans la nouvelle ville), juste à côté de Princes Street.

J'ai fait quelques petites recherches pour pouvoir en dire un peu plus. Le nom Calton est apparemment un dérivé de "cold town". Mais il serait plus logique de dire que le nom est dérivé du Gaelic : "choille-dun" (colline avec des forêts) ou de "cauldh -dun" (colline noire). Car en effet la colline est en basalte noir (J'ai pas fait attention... promis la prochaine fois je jette un coup d'oeil).

Et maintenant un petit aperçu des bâtiments sur le site.

Tout d'abord un monument inratable le National Monument. Il a été construit entre 1826 et 1829, et non pas à l'époque romaine comme on pourrait le croire. Et de toutes façons cela aurait été impossible vu que les romains se sont arrêtés plus au Sud. (et d'ailleurs ont construit le mur d'Hadrien pour marquer la frontière). Ce monument est un mémorial pour ceux qui sont morts pour avoir combattu pour le Royaume Uni dans les guerres Napoléoniennes. Le mémorial n'a jamais été fini pour fautes de fonds.

Maintenant Nelson's monument. Comme son nom l'indique cette tour a été construite en l'honneur du Vice Amiral Horatio Nelson. Construite entre 1807 et 1815, elle commémore la victoire de Nelson sur les français et les espagnols à la bataille de Trafalgar (1805).
J'ai pas trop compris ce qui avait été rajouté au sommet. Je ne sais pas trop ce que c'est. Mais lorsque j'y retournerai pour visiter et y monter, je vous le dirai.

De Calton Hill, la vue est imprenable sur toute la ville. Et Notamment, le château.

Alors je sais que la photo n'est pas terrible, à cause du mauvais temps, il avait une brume au loin. Mais peut-être que tout au loin vous pourrez observer Forth Bridge ! Ou du moins, un morceau. Le plus loin possible, un espèce d'arc... Oui pas très significatif !

Un autre monument sur la colline : Dugald Stewart Monument. Le contre jour est fait exprès normalement...

Et pour finir, une vue du ciel, lorsque je me suis allongée dans l'herbe pour profiter de la vue. Et j'avoue pour avoir un petit goûter :)


ps : Merci Wiki ! ;)

vendredi 25 juin 2010

La circulation

La circulation des véhicules au Royaume-Uni est différente de celle du reste de l'Europe. Évidemment, ils ne peuvent pas faire comme les autres !

Bon je ne vous apprends rien, ils conduisent à gauche. J'avoue que c'est assez surprenant au départ... Il faut bien penser à regarder à droite, puis à gauche et pour finir à droite. Mais je ne sais pas si c'est partout comme ça au Royaume-Uni ; Il faut être super prudent lorsque l'on traverse. Préférez les passages piétons que de traverser n'importe où... Je parle en connaissance de cause, il vaut mieux, sinon les gens ici ne manquerons pas de vous écrasez. Les conducteurs sont un peu fous. Ils ne laissent pas passer les piétons de leur plein gré. C'est assez flippant, car ils ne ralentissent pas et freinent au dernier moment. Enfin bref, je vais vous montrez comment fonctionne un carrefour. C'est assez étonnant ! (en tous cas moi j'ai été assez surprise sur le moment).

Alors tout d'abord un aperçu du carrefour à la sortie de ma rue :

Oui, pour résumé c'est un carré et des feux de chaque côtés, ça ne change pas de la France. Quand le feu passe au vert, les voitures dans un sens passent, puis après c'est le tour aux voitures situées perpendiculairement. Rien de magique hein ? Allez maintenant, on y intègre un piéton.

Alors notre piéton appuit sur le bouton de la boîte jaune et là il attend que ca passe au vert. Il faut que les voitures soient au moins passées une fois dans un sens et dans l'autre pour que le piéton passe au vert. Et là, un plus pour le Royaume-Uni (ou au moins Edinburgh) une sonnerie retentie et le piéton est vert. Pratique pour les aveugles ! Et alors là il faut éviter de trainer car il ne reste pas du tout longtemps vert ! Et le plus drôle c'est que l'on peut traverser en diagonale, en plein milieu du carrefour, vu que toutes les voitures sont arrêtées ! Un peu stressant la première fois, on regarde bien s'il n'y a aucune voiture nulle part (mais ça ne sert à rien)... Et là soit le piéton commence à clignoter en vert, soit il s'éteint (il n'est ni rouge ni vert), et alors là faut pas trainer du tout car du coup les voitures ont leur feu qui passe au orange clignotant. Cela signifie qu'elles peuvent passer mais en laissant passer les piétons d'abord. Et pour finir, le piéton est rouge et le feu des voitures est vert. Fin de l'histoire !

Ce qui est aussi rigolo c'est que d'en face, il est possible de voir la couleur du feu des voitures opposées. Je me demande à quoi ça sert. Car lorsque l'on est en face en général, les voitures en sens opposé on le même feu que nous... Enfin bref.

Bon voilà la petite anecdote de ce soir. Bon je ne sais pas si mon commentaire a été très clair ou pas... En tout cas j'espère.
Et encore pour finir, Arthur's Seat qui nous poursuit ! :)

dimanche 20 juin 2010

Blackford Hill 3

Et un dernier message pour rigoler. Un panneau de circulation trouvé sur le chemin du retour. Et j'en n'ai pas vu qu'un. Alors que celui des "attention enfants" en France, je ne l'ai pas encore vu ! Un peu bizarre ... Je sais que la ville n'est pas jeune (en population et surtout les batiments...) mais bon quand même, c'est ptet parce que les voitures ne laissent pas souvent passer les piétons. Et lorsque le piéton est vert, on a tout juste le temps de traverser en accélérant... Enfin bref, un panneau indiquant une zone fréquentée par les personnes âgées. Ils sont fous ces anglais ! dixit Obélix pour les Romains. Oh mais attention, il ne faut pas faire de bourde... Pardon, "ils sont fous ces Écossais !", plutôt.

Blackford Hill 2

Pour vous montrer un aperçu en vidéo de la vue au sommet. Enjoy!

video

Blackford Hill

Voici une autre de mes découvertes dans la ville d'Edinburgh. Située au sud de la ville Blackford Hill est une colline de 164m de hauteur. Je suis partie cette apres-midi pour voir un autre point de vue de la ville et de son étendue. Aujourd'hui, il aura encore fait chaud et beau. J'espère que je ne vais pas trop peur de couleurs ici et que je ne vais pas revenir plus blanche que je ne suis partie... Donc voici quelques photos de ma ballade. Tout d'abord la colline :

Et ensuite du sommet, il est possible de voir toute la ville dans son intégralité, et notamment le château d'Edinburgh :
Voici aussi une partie de la vue au sommet, le poteau à gauche de la photo, c'est tout simplement le repère du point culminant de la colline.
Et la si vous avez de bon yeux, si vous voyez un immense poteau beige au centre de la photo, c'est que vous pouvez situer l'endroit où je vis pour trois mois et demi, où à peu près à cet endroit. Bon courage pour le trouver.
Juste pour voir le Scott Monument au loin.

Maintenant, c'est juste le genre de paysages qu'il est possible d'observer autour de la ville. Des collines et des petites montagnes à perte de vue. Autour d'Edinburgh, il n'y pas grand chose, d'ailleurs dans toute l'Ecosse même. Car si on veut se déplacer il vaut mieux avoir une voiture où un moyen de locomotion. Les deux villes (que l'on peut vraiment appeler ville car il y a beaucoup de personnes qui y habitent) sont Edinburgh et Glasgow. L'une à côté de l'autre d'ailleurs.
Enfin bref, juste pour vous montrer sur cette photo que les antennes (au centre de l'image) symbolisent la station de ski d'hiver d'Edinburgh. Et oui, il neige ici l'hiver, et d'ailleurs, ils n'ont pas beaucoup de lumière aussi... D'après ce que l'on m'a raconté, il fait nuit tôt dans l'après-midi l'hiver. Mais l'été le soleil se lève à 4h30 du matin et se couche à 22h30. Et aussi pour cette photo, au loin très loin très très loin il y a la France !

samedi 19 juin 2010

The Scott Monument

Aujourd'hui, vu qu'il faisait beau et surement chaud pour tous ces écossais(ils portaient tous des vêtements d'été), je suis sortie pour aller visiter le Scott Monument.
Ce monument a été érigé en l'honneur de Sir Walter Scott. Ce dernier est grand écrivain né à Edinburgh. Il a mis quatre ans à être construit (1840-1844). Il mesure 61,1m. Et évidemment il n'y a pas d'ascenseurs. Il faut donc monter les 287 marches dans 4 escaliers en colimaçons qui séparent les différents paliers. Et comme il n'y pas de comptage de personnes à l'entrée, il faut parfois redescendre les marches montées pour laisser les personnes descendre notamment pour le dernier palier, où il y a très peu de place.
Mais lors de l'ascension de toutes ces marches, on peut observer de magnifiques vues de la ville d'Edinburgh.
Du premier étage, le château:



Du deuxième étage, Princes Street, rue touristique de la ville, et toujours bondée de personnes et de grands magasins.
Troisième étage, Calton Hill, autre colline surplombant la ville:

Et dernier étage, la mer au loin... (Mais comme il fait plutôt froid ca ne donne pas forcément envie de se baigner...)

Mais il ne faut pas oublier que l'on peut voir aussi Arthur's Seat:



Pour finir, juste un aperçu des escaliers en colimaçon:

mercredi 16 juin 2010

Meadows Festival

Pour mon premier weekend, il y avait un festival dans le parc juste à côté chez moi. Meadows Festival (le parc s'appelle The Meadows). En fait, c'était une immense braderie, avec deux "scènes" de concert. Et il y avait aussi une petite fête foraine.

En arrière plan de la photo, on peut voir Holyrood Park où se trouve la fameuse montagne d'Edinburgh : Arthur's Seat. Et sur cette photo c'était aussi la première averse que j'ai vécue à Edinburgh (glaçante et des trombes d'eau)

Le début !

Donc voilà c'est bon je me suis lancée pour essayer de tenir à jour ce blog. Je vais tout simplement y mettre mes photos et des commentaires pour vous faire faire découvrir ce que je vis, et ce que je découvre en Écosse.

Et la première photo est tout simplement une des premières vue d'Edinburgh (en hauteur) que j'ai eu en arrivant. Et oui sur beaucoup de photo on ne va pas voir tout le temps le beau temps !